Les solutions pour prévoir sa retraite complémentaire

En France, le système de retraite est appelé, système par répartition. Le principe est simple, le prélèvement des cotisations sociales sur les rémunérations de la population active permet de financer les retraites actuelles. Toutes les cotisations versées au titre de l’assurance vieillesse sont réparties entre les divers pensionnés. Dès lors, aujourd’hui, il est aisé de comprendre que ce système connaît des failles. En effet, le nombre d’actifs est moins élevé que le nombre de pensionnés, cela signifie que les cotisations à l’assurance vieillesse versées par les actifs peinent à financer les pensions des retraités actuels. Et cette tendance ne devrait pas s’inverser de sitôt.

Les pensions de retraite, depuis de nombreuses années maintenant, baissent de façon permanente, ainsi, les retraités voient diminuer leur niveau de vie, leurs revenus financiers au moment de leur inactivité professionnelle. La solution serait de coupler cette retraite par répartition au moyen de divers investissements et placements qui permettraient de se constituer une retraite dite de capitalisation. De ce fait, il serait nécessaire de prévoir une retraite complémentaire en amont, c’est-à-dire au moment où l’on est en activité pour investir et épargner une partie de ses revenus afin de se constituer un patrimoine qui servira au moment de la retraite.

retraite complémentaire couple

Diversifier son patrimoine

Le premier point important, lorsque l’on souhaite épargner, investir ou placer afin d’en ressortir des revenus complémentaires au moment de la retraite, c’est de penser à diversifier son patrimoine. Par là, il ne faut pas entendre, souscrire une assurance-vie où l’épargne serait répartie sur différents fonds. Cette fausse diversification n’aurait pas les effets escomptés, les différents fonds seront liés, et, de ce fait, les performances également.

Il est nécessaire de réaliser une réelle diversification du patrimoine, et dans un premier temps, cela commencera avec la résidence principale. Avoir fini de rembourser le prêt immobilier de sa résidence principale au moment de la retraite permettra d’économiser un loyer. La diversification patrimoniale implique le fait d’investir aussi bien dans de la pierre, que sur des assurances-vie ou encore des produits de retraite.

Epargner sur une assurance-vie et des produits de retraite

Le premier placement qui offre de nombreux atouts en termes de fiscalité, d’option de sortie, d’exonération de droits de succession, c’est l’assurance-vie. En fonction des moyens financiers disponibles et des objectifs personnels de chacun, il conviendra d’alimenter ce contrat d’assurance-vie qui permettra de sortir une rente ou un capital au moment de la prise de la retraite. Sur le contrat d’assurance-vie lui-même, il sera possible de diversifier en répartissant les sommes versées sur différents fonds en euros, en actions ou obligations en fonction du niveau de risque souhaité.

Epargner assurance vie

Ce contrat reste encore aujourd’hui, le produit de placement préféré des Français. En cause, les rendements, légèrement supérieurs aux placements d’épargne traditionnels pour les fonds en euros, mais surtout, une fiscalité avantageuse en cas de retrait, et essentiellement 8 ans après la souscription du contrat. L’assurance-vie est un contrat pour lequel il est nécessaire de s’engager sur du long terme.

Les produits de retraite comme le Perp, le Perco ou les contrats Madelin, réservé aux indépendants, aux professions libérales ou encore aux commerçants, sont des contrats spécialement conçus pour obtenir une rente au moment de la retraite. Ces contrats ne sont pas disponibles, sauf exceptions où des retraits exceptionnels peuvent être réalisés.

Au cours de l’activité professionnelle, vous pourrez rembourser le prêt locatif qui aura servi à financer l’investissement. Au moment de la retraite, les loyers versés par les locataires constitueront des revenus supplémentaires. Ainsi les revenus générés par la location permettront de pallier la baisse des revenus d’activité. Vous pouvez également vous renseigner sur l’investissement pierre-papier dont l’engouement ne cesse de croître.